Qu’est-ce qu’un jardin forêt?

Aussi appelé forêt nourricière, forêt comestible sont des écosystèmes productifs qui valorisent la succession végétale naturelle. Ces forêts comestibles se veulent garantes dʼun paysage aux ressources multiples, abondantes et nourricières. Il en découle une incroyable biodiversité faunistique et floristique, ainsi qu’un lieu de rencontre et d’échange multigénérationnelle.

Contrairement à un simple verger, une forêt on ne la fertilise pas et on ne l’irrigue pas non plus, elle vit en totale autonomie et abondance.

Les forêts sont les systèmes les plus stable, résilients, productifs au monde ou tout déchets et recyclés et revalorisés.

Pourquoi ne pas s’en inspirer ?

Un ÉCOSYSTÈME?


Un écosystème, c’est comme une grande maison (le biotope) et tous ses habitants (la biocénose) : pour garder un animal ou une plante en bonne santé, il faut surtout prendre soin de leur maison, parce que c’est là qu’ils trouvent tout ce dont ils ont besoin pour vivre. 🏡🌿🐾


La succession ?

La succession végétale naturelle, c’est un peu comme une histoire qui se déroule en plusieurs chapitres, où la nature transforme un terrain vide en une forêt riche et complexe au fil du temps.


Chapitre 1 : Terrain nu
– Imagine un terrain sans plantes, peut-être après un incendie ou une construction. Il n’y a que de la terre.


Chapitre 2 : Les pionniers arrivent
– Des plantes pionnières, comme certaines herbes ou fleurs sauvages, sont les premières à s’installer. Elles sont fortes et peuvent pousser dans des conditions difficiles. Elles préparent le terrain pour d’autres plantes en améliorant la qualité du sol.


Chapitre 3 : Les arbustes entrent en scène
– Après que les plantes pionnières aient enrichi le sol, des arbustes commencent à pousser. Ils apportent plus d’ombre et le sol continue de s’améliorer.


Chapitre 4 : Les jeunes arbres arrivent
– Avec plus d’ombre et un meilleur sol, de jeunes arbres peuvent maintenant pousser. Ils vont grandir et commencer à dominer le paysage.

Chapitre 5 : La forêt climax – Finalement, la forêt devient mature avec de grands arbres et une grande diversité de plantes, d’animaux et de micro-organismes. C’est un écosystème complet et équilibré.

Les jardins/forêts évolue dans le temps, il son en perpétuelle évolution. Observer autour de vous les différentes phases successives et vous verrez à quel moment planter vos arbres…

Les strates

Une forêt/jardin dispose d’une grande diversité d’arbres et de plantes comestibles évoluant sur différents niveaux, constituée de plusieurs strates végétales : les grand arbres, les arbustes, les arbrisseaux, les herbacées, les racines, les couvres sols, les grimpantes, qui forment des Guildes (association de plantes compagnes). N’oublions pas les autres strates : fongique, faunistique, ainsi que les microorganismes qui joue un rôle essentiel dans le développement du jardin forêt.

Des ressources nourricières

Aujourd’hui nous consommons une soixantaine de plantes alors qu’il en existe environ 7000 espèces comestibles en Europe. L’objectif d’une forêt/jardin c’est aussi de faire découvrir ou redécouvrir des plantes oubliées.

Découvrez les 7 plantes utiles en jardin/forêt


Pourquoi une forêt jardin ?



ENVIRONNEMENT


Lutter contre le réchauffement climatique, dépollution de l’eau et de l’air.

Sobriété dans l’usage des ressources et préserver la qualité des biens communs.

Préserver et régénérer son capital biodiversité faunistique, floristique et pédologique ( le sol ) en recréant un
écosystème de forêt.

SOCIAL


Une forêt/jardin permet de créer du lien entre l’humain et la nature.  Un espace de convivialité multigénérationnel et de mixité sociale.

ECONOMIE


Amortir le coût de l’implantation d’une forêt/jardin grâce : 

Valorisation des récoltes ( fruits et légumes, miel, champignons, vannerie, bois de chauffe, ventes de plantes )

Eco tourisme ( visite, pédagogie, ateliers… )

Une forêt/jardin résistant aux aléas économiques, naturels, sanitaires et politiques.


LES BIENFAITS



NOURRIR


Pour nourrir la population en circuit court  avec des aliments locaux sains, qualitatifs et biologiques.

Plantes sauvages comestibles, fruits et légumes oubliés, production de miels et de champignons… mais aussi du bois d’œuvre, vannerie, bois de chauffe… 

une forêt/jardin est riche en récolte !

Valoriser les savoir-faire gastronomiques, qui préserve les variétés ou espèces anciennes et qui prend soin de son terroir.

EDUQUER


Un lieu d’enseignement pour les établissement scolaire (Mathématique, français, biologie, science… )
Des formations et ateliers pédagogiques à proposer sur place afin de transmettre la connaissance des jardins/forêts.

PRENDRE SOIN


Un espace apaisant, les effets positifs de la nature sur sur l’humain ne sont plus à démontrer. Hortithérapie.


Vous souhaitez vous faire accompagner pour la création d’un jardin forêt petit ou grand ?